S’installer en libéral

L’installation en libéral peut être très compliquée!

Le guide qui suit pourra vous aider que vous soyez médecin généraliste ou spécialiste, psychologue ou psychothérapeute.

.

I/ Avant tout:

Protégez-vous!!

La protection sociale des libéraux de base est ridiculement mauvaise. Par exemple: vous avez 3 mois de carence avant de toucher des indemnités journalières (à comparer à o jour de carence pour les fonctionnaires par exemple) et bien sûr aucune assurance chômage.

Pour remédier à cela:

  • souscrivez une assurance santé complémentaire en béton, avec surcomplémentaire si besoin
  • souscrivez une prévoyance. Attention, la plupart des contrats de prévoyance sont très avantageux pour l’assureur… pas pour l’assuré.

Faites-vous aider: contactez l’association loi 1901 LA MEDECINE LIBRE ASSURANCE SANTÉ (LML – ASSURANCE SANTE), (R.N.A : W751218966) qui pourra vous conseiller des assurances ou des mutuelles vertueuses, et notamment celles qui ne font pas de pub et ont donc le moins de frais de gestion.

.

II/ Choix du lieu

Etudiez les zones géographiques qui vous intéressent:

  • Y a-t-il d’autres professionnels?
  • Y a-t-il un besoin de la part de la population?
  • Vous sentez-vous bien dans cette région?
  • Quelles sont les structures utiles pour votre activité à proximité?

.

III/ Choix du local

Attention: vous devez prendre un local avec usage professionnel ou commercial, ou demander un changement d’usage à la mairie auprès du service de l’urbanisme. C’est loin d’être garanti dans certaines villes !

Ensuite vous devez respecter les normes d’accessibilité handicapés. En cas de prévision de travaux, vous devez l’intégrer dans le business plan.

.

IV/ Business Plan

Une installation en libéral, c’est créer une petite entreprise. D’ailleurs, les impôts vont vite vous le faire comprendre: vous allez payer l’URSSAF, le RSI, cotiser à votre caisse de retraite…

Evaluer correctement votre business plan:

  • investissements matériels
  • loyers
  • charges projetées
  • travaux…
  • frais de fonctionnement (électricité etc…)
  • salariés
  • assurance des locaux

.

V/ Pour les médecins: secteur 1, 2 ou hors convention?

.

Le secteur 2 vous permet d’éviter de dépendre de la sécurité sociale qui fixe les honoraires en secteur 1, qui sont très rarement revalorisés. En secteur 2, rien ne vous empêchera de pratiquer des honoraires secteur 1 si vous voulez mais vous restez libre.

Mais c’est comme tout, renseignez-vous…

.

VI/ Où se renseigner?

Ne restez pas seuls! cherchez l’information!

Pour les médecins:

les associations: l’UFML

les syndicats:

  • ISNI, ISNAR, SIHP pour les internes
  • SML, FMF, CSMF, Le Bloc, pour les médecins en générall
  • SPF pour les psychiatres

Attention: méfiez-vous des communications officielles: vérifiez toujours leur provenance pour savoir si elles émanent d’une structure susceptible de vous défendre… ou pas…