Choisir sa psychothérapie

.

Sur cette page, vous découvrirez quelles sont les différents types de psychothérapies, avec leurs caractéristiques, avantages et inconvénients. Si vous voulez aussi savoir comment choisir un thérapeute, consultez cette page. Pour savoir à quoi correspondent les différents termes: psy, psychothérapeute, psychiatre etc… consultez cette page.

Afficher l'image d'origineEnfin, si vous voulez visionner des vidéos illustrant comment se déroulent des séances de psychothérapie, vous pouvez consulter les vidéos du cycle de découverte des psychothérapies.

.

A quoi correspond le terme de psychothérapie?

Les psychothérapies, quelles qu’elles soient, consistent à tenter d’améliorer les symptômes et la qualité de vie en recourant uniquement à la parole. C’est l’échange verbal entre le patient et le thérapeute qui permet cette amélioration.

Aucune psychothérapie ne donne des clés ou des solutions universelles. Par contre, le thérapeute va aider le patient à trouver les solutions qui lui sont propres, grâce à des méthodes spécifiques à chaque type de thérapie.

Nous ne chercherons pas, dans un premier temps, à faire l’inventaire de tous les types de psychothérapies, mais uniquement des cinq principaux: les thérapies cognitivo-comportementales, la thérapie interpersonnelle, l’EMDR, la thérapie systémique, et la psychanalyse.

Nous vous proposons dans la suite quelques éléments pour vous permettre de vous faire une idée générale de chacune d’elles, tout en vous invitant à consulter les sites des Sociétés savantes si vous désirez des détails supplémentaires. Il est important de noter que chacun de ces trois types de psychothérapie a ses avantages et inconvénients propres. Aucune n’est supérieure indiscutablement à une autre, simplement, les situations où elles sont efficaces sont différentes et varient selon les attentes des patients.

.

1/ Thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

.

Ce type de psychothérapie est récent. La théorie sous-jacente est que les comportements inadaptés sont induits par des croyances inadaptées. La thérapie se base donc sur:

  • – la remise en question de ces schémas inadaptés… l’idée est d’aider le patient à prendre conscience de ces schémas inadaptés et de l’aider à trouver des solutions alternatives
  • – des tâches comportementales: aider le patient à modifier son comportement de façon progressive.

Le psy TCC pose des questions dans le but d’aider le patient à comprendre les croyances qui les guident. Le psy TCC suggère des pistes pour trouver des solutions.

Contrairement à une idée répandue, les TCC ne sont pas qu’un traitement des symptômes des pathologies. Les TCC s’intéressent d’une part à soulager les manifestations d’un problème psychique afin de passer l’épisode aigu. D’autre part, dès que le patient est dans un état psychique permettant un travail cognitif, le travail de fond commence, cherchant à identifier les conflits et les schémas limitant pour la vie de la personne. C’est un travail de fond comme toute les psychothérapies.

De nombreux psys cognitivo-comportementalistes ont, par ailleurs, des compétences en coaching.

  • Ses avantages:

– c’est la seule psychothérapie avec la TIP qui a prouvé scientifiquement son efficacité dans un grand nombre de problèmes psychiques. Elle a même été reconnue efficace dans 15 cas sur 16 dans une étude de l’INSERM ( Psychothérapie, trois approches évaluées 2004).

– elle s’articule sans problème avec la prise médicamenteuse

– les prises en charge sont courtes en durée et en nombre de séances (pour avoir une idée du contenu des séances TCC, vous pouvez visionner les vidéos du cycle de découverte des psychothérapies.

– elle est compatible avec des prises en charge en groupe, chez les enfants ou les couples

– pragmatique, elle permet d’avoir rapidement des résultats sur un problème précis

– l’AFTCC est la seule école de formation en psychothérapie spécifique octroyant de droit le titre de psychothérapeute (circulaire)

  • Ses inconvénients:

– elle implique des exercices donc une participation active du patient entre les séances

– il y a encore peu de psy TCC qui exercent en France

Les psychothérapeutes qui exercent les TCC sont dénommés comportementalistes, (même s’ils sont loin de ne s’intéresser qu’au comportement!), ou cognitivistes.

Afficher l'image d'originePour en savoir plus, vous pouvez consulter le dossier consacré à la TCC et les vidéos du cycle de découverte des psychothérapies.

.

2/ Les Thérapies InterPersonnelles (TIP)

Les thérapies interpersonnelles sont d’apparition récente, et encore quasiment inconnues en France. Pourtant, elles comptent parmi les plus efficientes pour certains problèmes. En particulier, elles sont considérées, avec les TCC, comme les psychothérapies les plus efficaces dans la dépression, le trouble bipolaire, le binge eating disorder, l’anorexie mentale… Le principe est le suivant: de nombreux problèmes psychiques trouvent leurs racines dans les difficultés inter-relationnelles. Si on permet aux personnes d’acquérir les outils pour gérer ces relations, on peut les aider à surmonter ces difficultés psychiques. Elles proposent d’analyser la dépression selon quatre axes possibles :

– l’isolement, le manque de relations

– la difficulté à gérer les conflits

– la difficulté à gérer une transition de rôle: c’est à dire le changement d’état. Cela peut prendre de multiples facettes: passer du statut de célibataire à conjoint, de couple sans enfants à parents, une perte d’emploi etc…

– le deuil.

Enfin, beaucoup de psy TIP pratiquent aussi le coaching.

  • Ses avantages:

– la TIP est la seule psychothérapie, avec la TCC, qui a prouvé scientifiquement son efficacité dans un grand nombre de problèmes psychiques et en particulier la dépression

– les prises en charge sont courtes en durée et en nombre de séances

– elle est utilisable chez les enfants et les couples

– pragmatique, elle permet d’avoir rapidement des résultats sur un problème précis

  • Ses inconvénients:

– elle implique des exercices donc une participation active du patient entre les séances

– il y a encore peu de thérapeutes TIP qui exercent en France

– le nombre de séances est fixé au début de la thérapie et s’arrête quoi qu’il arrive à ce terme. Cela aide à la motivation, mais peut induire une difficulté quand le nombre de séances (jamais moins de 12) choisi est trop faible.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le dossier consacré à la TIP.

.

3/ EMDR (Eye movement desensitization ans reprocessing)

Afficher l'image d'origine

L’idée centrale de l’EMDR est la suivante: Quand un événement de vie traumatique survient, la plupart du temps nous arrivons à mobiliser les ressources pour gérer cet événement. Mais il arrive que, du fait de la surcharge émotionnelle du moment, ou simplement de l’immaturité (par exemple traumatisme survenu dans l’enfance), nous ne parvenions pas à mobiliser ces ressources au moment où survient cet événement. Cet événement est alors traité par des circuits neuronaux dysfonctionnels et c’est ainsi que l’événement prend une dimension de traumatisme.

L’idée de l’EMDR est que si l’on arrive à retraiter le souvenir traumatique passé, en mobilisant les ressources du présent, on parvient à surmonter le caractère traumatisant de l’événement. Pour cela, il faut parvenir à mobiliser les circuits neuronaux fonctionnels, non perturbés par la surcharge émotionnelle ou les pensées dysfonctionnelles.

  • Ses avantages

– l’EMDR a prouvé son efficacité dans les syndromes de stress post-traumatiques (PTSD)

– les prises en charge sont courtes en durée et en nombre de séances

– très utiles chez les patients dont les symptômes s’expriment surtout sur un versant émotionnel ou physique, et peu par des pensées.

– elle peut être efficace très rapidement sur des diagnostics parfois difficiles à aborder dans d’autres pathologies (le deuil compliqué, par exemple)

  • Ses inconvénients

– parfois les prises en charge ne sont pas si courtes en durée que prévu: ce n’est pas une thérapie miracle

– les protocoles spécifiques

– Au cours de la psychothérapie EMDR il peut y avoir une résurgence d’émotions parfois importantes: l’abréaction (montée émotionnelle très importante)

– Pour certains diagnostics comme les TOCs, l’EMDR utilise des protocoles qui sont en fait équivalents à de la TCC, qui reste la référence dans ces troubles

– l’EMDR est difficile à utiliser chez un patient déprimé

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le dossier consacré à l’EMDR.

.

4/ La psychanalyse / analyse

La psychanalyse est la plus ancienne thérapie mise en pratique. Son créateur, Sigmund Freud, est mondialement connu. Cependant, de nombreuses théories analytiques sont apparues au cours du XXe siècle, proposant de nouvelles pistes de travail. C’est ainsi que de nombreux psychanalystes appliquent les théories de Klein, Jung, Lacan.

La psychanalyse propose que les problèmes dont souffre un patient est généré par des conflits généralement présent à un niveau inconscient. Le principe de la cure psychanalytique est donc d’accompagner le patient dans sa démarche de résolution de ces conflits. Contrairement aux TCC, le psychothérapeute analyste ne suggère pas de solution, mais laisse le patient évoluer, dans sa réalité propre.

  • Ses avantages:

– permet d’aller au rythme du patient

– les solutions trouvées sont 100% dues au patient, sans aucune suggestion du thérapeute

– permet de comprendre les conflits enfouis en profondeur

  • Ses inconvénients:

– la cure psychanalytique dure très longtemps, généralement plusieurs années

– le cadre logistique est très strict, impliquant souvent plusieurs séances par semaine

– les résultats mettent très longtemps à apparaître, car le thérapeute ne suggère pas de solutions à son patient

.

5/ La thérapie systémique/systémie

L’idée centrale de la thérapie systémique est que les problèmes du patient doivent être interprétés dans le cadre des relations qu’il entretient avec les personnes qui l’entourent. C’est ce qu’on nomme le système. Le thérapeute intervient pour aider le patient et son entourage à identifier les interactions problématiques et les comprendre. Ensuite, il les aide à réguler ces interactions.

  • Ses avantages:

– permet d’impliquer tout l’entourage du patient pour la résolution des problèmes

– prise en charge globale du patient

– très efficace en cas de problèmes chez les enfants (il s’agit de thérapie familiale) ou de couple (thérapie de couple)

  • Ses inconvénients:

– le cadre logistique peut être difficile à tenir car il nécessite à chaque séance la présence de plusieurs personnes

– Les séances peuvent être éprouvantes, tant dans la longueur que dans les échanges de point de vue entre les membres de la famille

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.En métro: Station Charles de Gaulle Etoile (ligne 6 depuis Paris 7- Paris 14- Paris 15 – Paris 16; ligne 2 depuis Paris 17; ligne 1 depuis Paris 1- Paris 2 – Paris 8, Neuilly sur Seine, La Défense, Nanterre)En RER: Station Charles de Gaulle Etoile (RER A depuis La Défense, Nanterre, Paris 8, Paris 1- Paris 4 – Paris 11, Rueil, Maisons Laffitte, Le Vésinet etc…)En bus: Station Charles de Gaulle Etoile (lignes 22-30-52 depuis Paris 75016; ligne 92 depuis Paris 75007, 75014, 75015; lignes 30-31-92-93 depuis Paris 75017; ligne 73 depuis Neuilly sur Seine; lignes 22-52-73 depuis Paris 8; ligne 92 depuis Levallois)