Impulsivité sexuelle

On peut parler d’impulsivité sexuelle lorsque la personne éprouve des difficultés à se contrôler son désir sexuel.

Deux situations:

– Vous vous sentez parfois victime de votre propre impulsivité sexuelle. Dans ce cas, vous êtes au bon endroit et votre démarche est particulièrement courageuse. Il est possible de vous aider.

– Vous êtes victime de l’impulsivité sexuelle d’un membre de votre entourage. Dans ce cas, il est important de ne pas laisser s’installer un harcèlement ou des comportements répréhensibles. N’hésitez jamais à faire appel à une association susceptible de vous renseigner, en particulier sur d’éventuelles démarches légales.

Comment l’impulsivité sexuelle se manifeste-t-elle?

Généralement on peut noter:

– Avances sexuelles auprès de tierces personnes, et difficulté à s’arrêter lorsque cette personne exprime son refus.

– Insistance sexuelle pouvant aller jusqu’à la brusquerie, voire des comportements répréhensibles.

– Usage de menace ou intimidation pour arriver à ses fins.

– Très souvent, la personne impulsive se sent honteuse et coupable de ses actes, après coup, quand elle y réfléchit calmement.

– Difficulté à accepter un refus: la personne impulsive pense sans arrêt au refus subi, et laisse envahir de pensées centrées sur la partenaire désirée. La personne éprouve généralement une colère intense qui ne s’estompe pas aussi vite qu’habituellement.

– Souffrance intense pour s’opposer à son désir.

– Le désir sexuel est vécu comme une pulsion extrêmement intense et incoercible.

– Souvent, la personne impulsive sexuelle a recours à la masturbation ou au visionnage de films pornographiques pour évacuer l’excès de pulsion sexuelle.

Il faut noter que l’on peut éprouver un désir sexuel très intense pour autrui, sans pour autant être dans « l’impulsivité sexuelle ». Le problème n’apparaît que lorsque cette situation devient récurrente, lorsque la personne se laisse entraîner à des transgressions, et évidemment en cas d’acte répréhensible. a

Ajoutons enfin que, dans l’immense majorité des cas, les actes impulsifs commis entraîne l’entière responsabilité pénale de leurs auteurs. Il est donc essentiel de se faire aider, le cas échéant, avant qu’il ne soit trop tard.

Ce genre de difficulté peut tout à fait se soigner, mais nécessite le recours indispensable à un psychiatre, sexologue de préférence.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.En métro: Station Charles de Gaulle Etoile (ligne 6 depuis Paris 7- Paris 14- Paris 15 – Paris 16; ligne 2 depuis Paris 17; ligne 1 depuis Paris 1- Paris 2 – Paris 8, Neuilly sur Seine, La Défense, Nanterre)En RER: Station Charles de Gaulle Etoile (RER A depuis La Défense, Nanterre, Paris 8, Paris 1- Paris 4 – Paris 11, Rueil, Maisons Laffitte, Le Vésinet etc…)En bus: Station Charles de Gaulle Etoile (lignes 22-30-52 depuis Paris 75016; ligne 92 depuis Paris 75007, 75014, 75015; lignes 30-31-92-93 depuis Paris 75017; ligne 73 depuis Neuilly sur Seine; lignes 22-52-73 depuis Paris 8; ligne 92 depuis Levallois)

Fait à Paris par un psychiatre