Syndrome de Diogène

Rédacteur: Dr Nicolas Neveux, Psychiatre à Paris, formé en Thérapie Cognitive et Comportementale (AFTCC) et en Thérapie Interpersonnelle (IFTIP), mail: dr.neveux@gmail.com
 .
Sources: Pratiquer la Thérapie Interpersonnelle (TIP) , Dunod; Manuel de thérapie comportementale et cognitive, Dunod

.

panneau-fleche-droite-ou-gaucheL’essentiel:

  • chercher un diagnostic global derrière e syndrome de Diogène
  • le diagnostic doit être posé par un médecin afin d’organiser la stratégie thérapeutique
  • si la cause est psychiatrique, le suivi doit être assuré par un psychiatre

 

Le syndrome de Diogène est un ensemble de symptômes qui peuvent être générés par plusieurs types de maladies.

I/ Symptômes

Le syndrome de Diogène est une affection caractérisée par:

  • tendance à l’accumulation d’objets. Ces objets sont accumulés au domicile du patient à un point tel qu’ils peuvent encombrer l’ensemble du domicile, ne laissant qu’un espace extrêmement faible pour la vie quotidienne (syllogomanie). Les objets accumulés sont systématiquement inutiles, obsolètes voire avariés, et leur accumulation n’est justifié par aucune raison logique.
  • négligence de l’hygiène personnelle et du domicile (incurie)
  • déni du trouble
  • repli sur soi, isolement
  • refus de toute aide ou intervention extérieure

Ces symptômes ne sont pas forcément tous présents et varient fortement en fonction de la cause du syndrome de Diogène.

II/ Causes

Les maladies les plus fréquemment (liste non exhaustive) à l’origine de syndrome de Diogène sont:

Dans tous les cas le syndrome de Diogène doit entraîner l’intervention d’un médecin parce que le pronostic du syndrome est celui de la maladie à l’origine.

Si la cause est psychiatrique, il faut voir un psychiatre, qui organisera la stratégie thérapeutique.

Si la cause est neurologique, il faut voir un neurologue, qui orchestrera la prise en charge.

III/ Complications

Le syndrome de Diogène peut entraîner des complications qui peuvent être graves:

  1. Du fait de l’accumulation d’objets (syllogomanie): risque d’incendie, insalubrité du logement (souris, cafards),  voisins incommodés
  2. Du fait du manque d’hygiène: maladies dermatologiques

IV/ Que faire si vous connaissez quelqu’un présentant un syndrome de Diogène?

Soigner le syndrome de Diogène place du généraliste du psychiatre et du neurologue

La difficulté est que la personne malade refuse généralement toute aide. Si la personne accepte de consulter, c’est évidemment la solution à privilégier. Un traitement de la cause sera nécessaire ainsi qu’un accompagnement social. Le syndrome de Diogène pourra faire l’objet d’un traitement comportemental.

On peut alors:

  • appeler le centre médico psychologique (CMP) du lieu de domicile, pour signaler la situation
  • si la situation est urgente ou risque de mettre le voisinage en danger (risque d’incendie ou insalubrité) il faut signaler la situation à la mairie

Dans tous les cas il ne faut jamais rester seul par rapport à ce problème qui peut être dû à une maladie qui peut souvent être traitée. Les gens qui présentent un syndrome de Diogène ne le font pas exprès et ne sont pas malveillants. Ils ont besoin d’aide mais ne sont pas toujours en mesure de la solliciter.

Fait à Paris par un psychiatre avec le concours d’un psychologue

Venir au cabinet :

  • En métro: Station Charles de Gaulle Etoile (ligne 6 depuis Paris 7-14-15-16; ligne 2 depuis Paris 17; ligne 1 depuis Paris 1-2-8, Neuilly sur Seine, La Défense, Nanterre)
  • En RER: Station Charles de Gaulle Etoile (RER A depuis La Défense, Nanterre, Paris 8, Paris 1-4-11, Rueil, Maisons Laffitte, Le Vésinet etc…)
  • En bus: Station Charles de Gaulle Etoile (lignes 22-30-52 depuis Paris 75016; ligne 92 depuis Paris 75007, 75014, 75015; lignes 30-31-92-93 depuis Paris 75017; ligne 73 depuis Neuilly sur Seine; lignes 22-52-73 depuis Paris 8; ligne 92 depuis Levallois)