Manque de confiance/estime de soi

Tout le monde est confronté à un moment de sa vie à une période de manque de confiance en soi ou d’estime de soi. Ce phénomène est parfaitement normal, et fait partie de la construction de la personnalité. Ce ressenti ne devient problématique que dans la mesure où il entraîne des conséquences sur la vie quotidienne.

Ainsi, la situation ne devient préoccupante que si elle dure, ou bien si elle devient paralysante… par exemple si la personne n’ose plus aller de l’avant, renonçant à son poste ou ses études, perdant tout espoir. A l’extrême, l’apparition d’idées suicidaires implique une prise en charge urgente décrite ici.

Dans les autres cas, une prise en charge psychothérapeutique est souhaitable. Les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) sont la psychothérapie de choix dans les problèmes de confiance en soi.

Ce problème se reconnaît à certains indices:

– timidité excessive, voire phobie sociale

– évitement des situations de conflit

– difficulté à affirmer une opinion personnelle différente de celle du plus grand nombre

– difficulté à faire respecter ses droits

– tendance à se sentir nul

– difficulté à accepter un compliment ou une critique

– crainte d’être moins bon que les autres, tendance à se comparer en permanence

– anxiété de performance

Un manque de confiance en soi peut être extrêmement délétère sur le long terme, sapant le moral sur la durée. Elle peut entraîner des difficultés à s’ouvrir vers les autres, à mener sa carrière, à trouver un emploi. Les conséquences sociales peuvent être importantes.

Les conséquences sont d’autant plus importantes que l’on attend longtemps pour se faire aider, et le problème est alors de plus en plus difficile à traiter. L’histoire naturelle de ce problème montre que le manque d’estime de soi commence généralement dans l’enfance et l’adolescence et se poursuit à l’âge adulte.

Pour les parents, il est donc très important de savoir repérer, chez l’enfant, les premiers signes qui trahissent ces difficultés:

– difficultés scolaires

– phobie scolaire

– isolement social

– tristesse, renfermement de l’enfant

– hyperactivité

– comportements transgressifs, opposition à l’adulte

Le message est donc simple: le manque de confiance en soi n’est pas une maladie, mais peut faire beaucoup souffrir. Si vous ne ressentez pas d’amélioration spontanée, n’attendez pas trop longtemps pour consulter un psy.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.En métro: Station Charles de Gaulle Etoile (ligne 6 depuis Paris 7- Paris 14- Paris 15 – Paris 16; ligne 2 depuis Paris 17; ligne 1 depuis Paris 1- Paris 2 – Paris 8, Neuilly sur Seine, La Défense, Nanterre)En RER: Station Charles de Gaulle Etoile (RER A depuis La Défense, Nanterre, Paris 8, Paris 1- Paris 4 – Paris 11, Rueil, Maisons Laffitte, Le Vésinet etc…)En bus: Station Charles de Gaulle Etoile (lignes 22-30-52 depuis Paris 75016; ligne 92 depuis Paris 75007, 75014, 75015; lignes 30-31-92-93 depuis Paris 75017; ligne 73 depuis Neuilly sur Seine; lignes 22-52-73 depuis Paris 8; ligne 92 depuis Levallois)

Fait à Paris par un psychiatre