Arrêt du tabac : quelle surveillance ?

Découvrez les éléments à surveiller après arrêt du tabac au cours d’un traitement par les substituts nicotiniques.

Rédacteur « Surveillance après arrêt du tabac »: Dr Nicolas Neveux, Psychiatre à Paris, formé en Thérapie Cognitive et Comportementale (AFTCC) et en Thérapie Interpersonnelle (IFTIP), mail: dr.neveux@gmail.com

.
Sources: Pratiquer la Thérapie Interpersonnelle (TIP) , Dunod; Manuel de thérapie comportementale et cognitive, Dunod

.

L’essentiel:

arret du tabac : surveillance pour continuer à arreter de fumer

I/ Surveillance après arrêt du tabac : messages essentiels

Comme dans toute surveillance de traitement, le psychiatre évaluera les signes de l’efficacité et de la tolérance du traitement.

En général, la surveillance sera principalement clinique.

II/ Arrêt du tabac : surveillance des signes de sevrage

Ils traduisent généralement un sous-dosage des substituts nicotiniques. On observe ainsi:

Signes psychologiques

  1. appétence pour la nicotine
  2. cravings (envies frénétiques de consommer du tabac)
  3. multiplicités des pensées consacrées au tabac
  4. impulsivité, irritabilité
  5. anxiété, angoisse
  6. humeur dysphorique
  7. dépression, épisode dépressif caractérisé
  8. difficultés de concentration,

Signes physiques

  1. diminution du rythme cardiaque
  2. palpitations
  3. augmentation de l’appétit
  4. prise de poids

L’apparition de ces signes doit faire consulter un médecin sans tarder en raison du risque cardiaque associé au tabagisme.

III/ Arrêt du tabac : surveillance des signes de surdosage

Les signes de surdosage en substituts nicotiniques comprennent :

  1. diarrhées
  2. palpitations
  3. bouche pâteuse
  4. insomnie

L’apparition de ces signes doit faire consulter un médecin sans tarder en raison du risque cardiaque associé au tabagisme.

IV/ Arrêt du tabac : surveillance de l’efficacité et de la tolérance

Efficacité

Cette surveillance sera principalement clinique. Ainsi, le point le plus important sera la consommation de tabac.

arret du tabac : comment surveiller l'efficacité et la tolérance du traitement ?

Si la consommation diminue, un autre point important à évaluer sera l’attention portée au tabac. Par exemple, on demandera au patient s’il a souvent des pensées consacrées au tabac, ou si les envies sont très importantes. Par ailleurs, la décroissance de cette omniprésence des préoccupations pour le tabac est un paramètre en faveur de la diminution de l’addiction au tabac.

En cas de doute, le psychiatre peut vérifier la véracité de l’arrêt du tabac par le biais d’un dosage urinaire simple: la cotinine urinaire.

Varénicline

On recherchera les effets secondaires habituels:

  1. nausées
  2. troubles du sommeil
  3. céphalées

 

Venir au cabinet

  • Métro: Station Charles de Gaulle Etoile (ligne 6 depuis Paris 7-14-15-16; ligne 2 depuis Paris 17; ligne 1 depuis Paris 1-2-8, Neuilly sur Seine, La Défense, Nanterre)
  • RER: Station Charles de Gaulle Etoile (RER A depuis La Défense, Nanterre, Paris 8, Paris 1-4-11, Rueil, Maisons Laffitte, Le Vésinet etc…)
  • Bus: Station Charles de Gaulle Etoile (lignes 22-30-52 depuis Paris 75016; ligne 92 depuis Paris 75007, 75014, 75015; lignes 30-31-92-93 depuis Paris 75017; ligne 73 depuis Neuilly sur Seine; lignes 22-52-73 depuis Paris 8; ligne 92 depuis Levallois)

Fait à Paris par un psychiatre avec le concours d’un psychologue et d’un addictologue.

Image par PeterFranz par diema