IV/ Traitements de la dépression

 

Les traitements disponibles pour la dépression ont beaucoup évolué ces dernières années. Leur diversité amène désormais à s’interroger: en effet quels sont les traitements dont l’efficacité a été démontrée? Vous trouverez ci-dessous une revue de détail des thérapeutiques disponibles.

Les approches peuvent être:

A/ Les psychothérapies

B/ Les médicaments

C/ La stimulation magnétique transcrânienne

D/ La sismothérapie (électroconvulsivothérapie)

.

A/ Les psychothérapies

Les psychothérapies qui ont prouvé leur efficacité dans la dépression sont, et qui sont recommandées par OMS:

Thérapies comportementales et cognitives: TCC

Thérapies interpersonnelles: TIP

L’idée est que ces psychothérapies vont permettre au patient d’identifier les problématiques personnelles à l’origine de la dépression, et d’y faire face. En effet, il s’avère que dans beaucoup de dépressions, un travail psychothérapique va permettre, seul, sans prescription médicamenteuse, de soigner la dépression en améliorant les dysfonctionnement qui sont à son origine.

Pour plus de détails sur ces psychothérapies: vous pouvez consulter les pages qui leur sont consacrées.

.

B/ Les médicaments

NB: la liste suivante n’a pas vocation à être exhaustive, et s’intéresse aux molécules commercialisées en France.

1/ En première intention

Les classes médicamenteuses qui ont une AMM (Autorisation de Mise sur le marché) comprennent, pour la dépression:

  • IRS et ISRS (Inhibiteurs de la Recapture de la Sérotonine): sertraline (Zoloft ®), paroxétine (Deroxat®), citalopram (Seropram®), escitalopram (Seroplex®), fluoxétine (Prozac®), Duloxétine (Cymbalta®)
  • Venlafaxine (Effexor®)
  • Tricycliques impipraminiques: clomipramine (Anafranil®), amitriptyline (Laroxyl®)
  • Inhibiteurs de la Mono-Amine Oxydase
  • Mirtazapine (Norset®)
  • Tianéptine (Stablon®)
  • Agomélatine (Valdoxan®)

Chacune de ces molécules possèdent des avantages et des inconvénients, des spécificités en terme d’efficacité, en fonction du terrain et des symptômes associés: insomnie, anxiété etc…

Le psychiatre sera en mesure de sélectionner en fonction de votre état clinique la molécule adaptée.

2/ Autres cas

Le traitement des dépressions résistantes, ou des dépressions bipolaires, unipolaires, chroniques, sur terrain particulier, etc… nécessitent souvent d’autres médications:

– thymorégulateurs

– hormones thyroïdiennes

– bithérapie antidépressive en dernier recours

.

C/ La stimulation magnétique transcrânienne(TMS)

.

La TMS est une technique récente basée sur la stimulation par un champ magnétique des neurones de certaines zones du cortex afin de soigner la dépression. C’est une technique indolore, ne nécessitant aucune anesthésie.

Les études scientifiques font état d’une efficacité modeste de la TMS dans la dépression. Des recherches plus poussées sont indiquées dans des indications particulières de dépression.

.

D/ La sismothérapie (électroconvulsivothérapie, ECT)

.

Les ECT sont des techniques reconnues dans le traitement de la dépression. Elles nécessitent une anesthésie générale de courte durée. Leur fonctionnement consiste à envoyer un stimulus électrique vers les neurones cérébraux afin de soigner la dépression.

Son efficacité est démontrée, mais elle souffre d’une image très négative en France.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Fait à Paris par un psychiatre avec le concours d’un psychologue

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.En métro: Station Charles de Gaulle Etoile (ligne 6 depuis Paris 7- Paris 14- Paris 15 – Paris 16; ligne 2 depuis Paris 17; ligne 1 depuis Paris 1- Paris 2 – Paris 8, Neuilly sur Seine, La Défense, Nanterre)En RER: Station Charles de Gaulle Etoile (RER A depuis La Défense, Nanterre, Paris 8, Paris 1- Paris 4 – Paris 11, Rueil, Maisons Laffitte, Le Vésinet etc…)En bus: Station Charles de Gaulle Etoile (lignes 22-30-52 depuis Paris 75016; ligne 92